La Belle et la Bête-Critique de livre

Nom: La Belle et la Bête

Auteur: Gabrielle-Suzanne Barbot Gallon Villeneuve

Livre audio sur ‘LibriVox’ par Ezwa

Il était une fois un riche marchand qui avait six filles et six garçons. Ils étaient très riches et ils vivaient dans une grande maison. Un beau jour, leur maison brula et ils perdirent tout. Leur argent, les bijoux, de belles robes et toutes les choses de valeurs qu’ils possédaient.

Le marchant et ses enfants quittèrent la ville pour vivre dans une petite maison à la campagne loin de la ville. Belle, la plus gentille entre ses sœurs arrogantes, aidait son père et ses frères pour garder leur petite maison tranquille dans la campagne où il fallait travailler dans les champs.

Entre-temps, les cinq sœurs de Belle se lamentaient constamment de leur peine et se demandaient comment Belle pouvait trouver du bonheur dans leur malheureuse situation.

Ils restèrent ainsi pendant deux longues années jusqu’à un jour, le marchand, recevant une lettre, s’exclama, ‘’Mes chers enfants, je viens de recevoir une lettre qui indique qu’un de mes vaisseaux est arrivé.’’

Ses filles s’exclamèrent de joie sauf la douce Belle qui aimait la tranquillité de la campagne et ne souhaitait pas retourner à la ville. Le marchand demanda à ses filles ce qu’elles désiraient avoir. Elles répondirent tous ensembles qu’elles voulaient toutes sortes de bijoux, de robes…’’Que désires-tu ma chère Belle’’, interrompit le père. ‘’Cher père, la seule chose que je souhaite est que vous retourniez à la maison sain et sauf’’, répondit Belle en embrassant son père.

‘’Ah, cette fille. Qu’est-ce qu’elle veut de notre père?’’, répondit la sœur aînée jalouse de sa petite sœur. ‘’Cher père, si c’est comme ça, je demande seulement une rose, je n’ai vu aucune ici dans la campagne. Je serais très contente d’en avoir une. J’aime cette fleur.’’, répondit la douce et modeste Belle.

Le marchand parti retrouver sa fortune mais en vain. En retournant, il devait traverser une forêt mais il se perdit et il se retrouva devant un grand château où il entra. Il trouva de la nourriture dans le salon mais il n’y toucha pas. Mort de faim après quelques heures, il attaqua la nourriture et il alla dormir dans une chambre. Le lendemain matin, quand il sortit pour retourner chez lui, apercevant des roses, il s’empressa pour en cueillir mais…

Tout à coup, il entendit une voix qui lui faisait froid au dos. Il se tourna et vit l’horreur de sa vie. Un monstre tellement hideux qu’il frémit. ‘’Après tout ce que je t’ai donné, tu oses cueillir une de mes roses!’’, retorqua l’horrible monstre en colère. ‘’Mon…mon…monseigneur, je…je… ne voulais pas vous offenser. Je cueillais une rose pour ma fille. Elle voulait tellement une rose que je ne pouvais pas la refuser.’’, répondit le pauvre marchand terrifié.

‘’ Bon, d’accord. Mais à une condition. Qu’après deux mois, tu reviennes ici pour mourir ou… ou une de tes filles revient ici avec toi pour mourir à ta place volontairement. Elle doit connaitre son sort. Si ce n’est pas le cas, tu dois revenir ici tout seul pour mourir.’’

Le marchand retourna chez lui avec un visage sombre et triste. Il fut forcé de parler à ses enfants qui lui supplièrent de raconter son malheur. ‘’Chers enfants, si vous savais combien cette rose m’a couté…’’, et le marchand raconta son aventure à ses enfants.

‘’ Aaaah…petite sœur, ne pouvais-tu pas demander des robes ou des bijoux comme nous. ! Qu’est-ce-qui t’a poussé à demander une rose qui a mis la vie de papa en danger? C’est ta faute si notre cher père est dans cette malheureuse situation. Alors ce sera toi qui iras au château du monstre. C’est ta faute!’’, retorqua la sœur aînée, également jalouse et en colère envers sa petite sœur.

‘’ Mes sœurs ont raison, je suis coupable alors c’est moi qui irai au château pour mourir à la place de notre père.’’, répondit la Belle, triste et coupable.

Deux mois après, la Belle et son père retourna au château. La Bête les recueillit et leur montra la salle à manger. La Belle essaya de son mieux de ne pas frémir d’horreur. La Belle et son père mangea et La Bête les escorta à leurs chambres et dit, ‘’Le lendemain matin, vous seriez escorté dans une chambre où il y a toutes sortes de choses de valeurs. Des bijoux, des robes, de l’or. Vous trouverez deux malles. Remplissez-les et vous, marchand, vous iriez chez vous le lendemain de bonne heure. Je vous donnerai des chevaux pour transporter les malles chez vous et un cheval pour vous. Dormiez bien…et toi La Belle, tu resteras ici. Faites vos adieux.’’, en disant cela, il les quitta.

Le lendemain matin, le marchand quitta sa fille et il alla chez lui. La Belle, se leva et alla prendre son petit-déjeuner toute seule dans le salon en pensant à son merveilleux rêve, un beau prince charmant. Elle devint amoureuse. Après, elle alla visiter le château, en découvrant de nombreuses chambres et une grande bibliothèque, où elle ira pour lire des livres. Elle aimait beaucoup la lecture.

Tous les jours, elle visita l’énorme château, en découvrant de plus en plus de chambres, même une salle d’opéra, une salle où il y avait des oiseaux qui avaient de si belles voix et une chambre énigmatique avec son amant, le mystérieux inconnu charmant de son rêve. Elle eut même le courage d’affronter la Bête en lui demandant s’ils étaient seuls dans le château. La Bête répondit sèchement non. Elle rêva du mystérieux jeune-homme toutes les nuits.

Après quelque temps, le Belle se sentait de plus en plus seule et un beau jour, elle demanda à la Bête de lui accorder un mois pour visiter son père. ‘’Quoi! Tu veux me quitter la Belle?’’, répondit la Bête. ‘’Non, la Bête, je ne veux pas te quitter. Je veux seulement savoir si mon père va bien.’’, s’écria la Belle. ‘’D’accord la Belle, je t’accorde le temps pour visiter ton père, mais promets moi que tu seras de retour.’’ ‘’Oui la Bête, je promets.’’ , répondit la Belle en remerciant la Bête.

Le lendemain soir, elle rassembla des bijoux, des robes et toutes sortes de richesses pour ses sœurs, ses frères et son père et s’en alla dire au revoir à la Bête qui lui donna une bague et lui dit, ‘’Frotte la bague avant que tu dormes et tu te réveilleras chez toi le lendemain avec les malles que tu as préparé pour ta famille.’’

Le lendemain, elle se réveilla dans une maison inconnue, elle se leva et remarqua ses malles qu’elle avait préparé. Elle trouva son père qui lui dit qu’ils ont acheté une maison plus confortable avec les cadeaux de la Bête. Le vieux marchand était ravi de voir sa fille en vie mais pas ses sœurs jalouses d’elle contrairement à ses frères.

Elle se réjouissait d’être avec sa famille encore une fois malgré la jalousie de ses sœurs et le temps passa tellement vite… Un soir en dormant, elle vit une fée qui lui pria de retourner au château et elle vit dans son rêve, la Bête sur le sol d’une cave, comme s’il dormait.

Le soir prochain, la Belle frotta sa bague, et le lendemain, elle se trouva dans sa chambre, au château.

Elle ne trouva pas la Bête. Elle sorti au jardin et en consultant son rêve, elle chercha une cave. En arrivant, elle vit la Bête écroulé sur le sol de la cave comme mort. A ce point-là, la Belle réalisa combien elle aimait la Bête en se reprochant qu’elle était venue trop tard et que c’est de sa faute si la Bête est morte. Elle pleura amèrement et à son étonnement, la Bête ouvrit les yeux…En prenant son souper, la Bête demanda encore une fois, comme il faisait tous les soirs, si elle voulait coucher avec lui. Tremblante, la Belle répondit oui.

Ce soir, quand la Bête vint au lit, il ronfla aussitôt, à l’étonnement de Belle. Elle rêva du mystérieux inconnu qui était très ravi qu’elle épouserait la Bête.

Le matin, quand elle se réveilla, elle vit le charmant inconnu mystérieux dormant à côté d’elle et la Bête n’était plus là. Elle réalisa que la Bête et le charmant inconnu était une seule personne mais elle ne comprenait pas comment.

La Belle et le prince charmant, la Bête, visitons la reine, la mère du prince et une fée qui avoua à la reine que la Belle était la fille d’un marchand. ‘’Comment peut-il que mon fils, un prince, épouse une simple fille.’’, répliqua la reine. ‘’ Je n’ai trouvé aucune fille dans le monde qui avait la grâce, la tendresse et la reconnaissance de la Belle. Personne n’oserait à épouser la Bête dans son état et quand il était si stupide.’’

Un jour, la Belle entendit l’histoire de la Bête, ‘’ Quand j’étais tout petit, j’avais une fée qui s’occupait de moi car ma mère était souvent absente. Un beau jour, elle était partie quelque part où elle ne m’a pas dit. C’était un secret. Quand elle retourna, elle a changé, elle ne voulait plus que je l’appelle avec le nom que je lui ai donné. Elle était souvent en colère contre moi. Cette fée était amoureuse de moi. Elle m’a demandé si je voulais l‘épouser. J’ai refusé et elle est devenue en colère. Elle me jeta un sort et dit,’’ Tu seras un monstre stupide jusqu’à une fille tomba amoureuse de toi avec ta figure hideuse.’’, s’écria la fée. Alors, je demeurais avec cette hideuse figure de bête jusqu’à ce que tu sois tombée amoureuse de moi.’’, dit la Bête.

Un roi, vint passer auprès du château. Surpris, Il était un misérable roi, qui avait perdu sa femme et sa fille, qui ont été dévoré par les animaux de la forêt. Il entra dans les jardins et il vit une fée souriante, la Belle, le Prince et la Reine.

La fée lui dit, ‘’ Voilà ta fille, Belle.’’ Ils escortèrent le Roi, perplexe, dans le château et la fée raconta l’histoire, ‘’La Belle, que vous croyez morte, était dans ma possession. Elle n’a pas été dévorée par les animaux. J’ai voulu lui confier à une famille où elle grandira paisiblement, une belle petite fille, douce et gracieuse. J’ai vu une cabane où une famille dormait paisiblement. J’ai aperçu un bébé qui était dans une mauvaise santé. J’ai essayé d’utiliser mes pouvoirs pour le sauver mais il mourut. J’ai saisi l’opportunité et j’échangea le bébé avec la Belle. J’enterrai le bébé et le lendemain, j’entra dans la cabane en prétendant que j’avais besoin d’un peu de nourriture. La douce mère me raconta qu’elle était venue ici avec sa famille car le bébé était malade et le père était un riche marchand. ‘’C’est vrai que l’air de la campagne fait du bien. Le bébé est tout guéri.’’, dit la mère.’’

La Belle et le roi s’embrassèrent.

Entre temps, dans le château, la reine ordonna que personne n’y entre dans la chambre où elle était. Toute la nuit, personne n’osa la déranger mais au bout d’un long moment, on ouvrit la porte et elle n’était plus là. Elle avait disparu…

La Belle vit 16 chevaux…elle les reconnut aussitôt, c’était le marchand, qu’elle croyait son père, ses frères et ses sœurs. Elle les embrassait et les accueillait. Le marchand, apprenant que sa fille, La Belle, était la princesse de L’ile Heureux et fille du roi et la nièce de la reine était surpris. Le marchand, les frères et les sœurs apprennent que La Belle épouserait La Bête, maintenant le charmant prince. Les sœurs en étaient jalouses mais ses frères étaient contents pour elles… Le vieillard et ses enfants assistèrent le mariage…

Mes notes:

Rating: 3.5 out of 5.

J’ai bien aimé ce livre audio. L’histoire était un peu différente mais je l’ai appréciée. Jolie histoire.